AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand un autre scientifique prend la plume...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lionel Loth
~ Contrebandier ~
avatar

Messages : 163

Carnet de Route
Âge du personnage: 2 067 ans
Lieu de vie: Manhattan
Relations:

MessageSujet: Quand un autre scientifique prend la plume...   Mar 2 Aoû - 9:42

Oui, je plagie des titres, et alors ?
J'ai pas beaucoup écrit, je n'écris d'ailleurs que très rarement, simplement car je n'aime pas ma façon d'écrire quand je me soumet aux conventions des poèmes, par exemple. Aussi ai-je réussi à briser la glace une ou deux fois en écrivant, notamment, un ou deux poèmes en prose. J'ai eu pas mal de compliment sur le premier, moins sur le second, donc je ne posterais que le premier (vu que je n'aime pas spécialement l'autre).
J'aurais aussi pu poster un calcul d'intégrale par partie, pour me moquer de ce qu'à dit ma camarade scientifique, mais... J'ai la flemme d'en chercher un, tout simplement !



Femme Fatale

Je te l’avais dit : prends garde à toi, elle te suit. Une femme passionnée comme celles qui ne lâchent jamais prise, toujours à t’épier, à surveiller tes gestes, à te poursuivre comme un prédateur qui traque sa proie. Tu pouvais te cacher où tu voulais, elle t’aurait retrouvé. Elle t’observait, chaque jour, chaque nuit, chaque minute, chaque seconde. Jamais je pense tu ne l’aurais semé. Elle t’aurait rattrapé à chaque fois. Elle attendait que tu sois à bout de souffle, que tu ne puisses plus t’enfuir. Elle guettait chaque moment d’hésitation, chaque distraction, pour se rapprocher de toi, pour te frôler sans que tu ne la remarques. Elle te voulait, te désirait, elle était toujours près de toi.
Pourtant toi, tu ne la voyais pas. Malgré sa présence lourde, jamais tu n’as pensé à elle, jamais tu ne lui as lancé un regard, jamais tu n’as fait attention à elle. Cela l’aurait sûrement calmé, mais tu continuais à ne point t’en soucier. Tu regardais ailleurs, jamais au bon endroit pour l’apercevoir t’approcher lentement, avec une certaine timidité.
Aujourd’hui, elle t’a attrapé. Tu étais seul, dans ton lit. Elle a réussi à rentrer dans ta maison, s’est faufilée comme un chat, silencieuse, et a pénétré ta chambre pour te découvrir endormi. Alors, elle s'est approchée, puis a déposée ses mains glacées contre ton corps, sans te réveiller, pour enfin brutalement assouvir cette passion qu’elle contenait depuis si longtemps. Ce fut tellement bref que tu ne t’en rendis sûrement pas compte. Après avoir accompli son œuvre, elle disparut dans la nuit, sans donner son nom, à la recherche d’une nouvelle proie. Cette femme s’attache un instant pour disparaître une fois leur vœu exaucé.
Dans le langage courant, du moins c’est ce qu’a dit l’homme en blouse blanche, ce qui t’es arrivé, on appelle ça une crise cardiaque.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Ibbotson
~ Etudiante & Libraire ~
avatar

Messages : 81
Âge réel : 24

Carnet de Route
Âge du personnage: 22 ans
Lieu de vie: Brooklyn
Relations:

MessageSujet: Re: Quand un autre scientifique prend la plume...   Mar 2 Aoû - 13:22

Copiteur !! Tu pourrais au moins me nommer, moi qui ai été ta muse pour ce merveilleux titre *SBAFF* En plus tu te moques de mes intégrations par partie Sad
Enfin bon, plus sérieusement, j'adore la fin, on ne s'y attend pas du tout ! L'histoire est assez étrange mais j'aime bien tout ce qui est étrange. En plus, le titre est bien trouvé, avec un double sens qu'on comprend qu'à la fin. Enfin bon, j'aime beaucoup !

PS : Moi aussi j'ai commenté ton post du coup je ne te dois plus rien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revia-rpg.forumactif.com/
 
Quand un autre scientifique prend la plume...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum. » (ft. Lucas&Ivy)
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]
» Quand un homme se prend pour dieu, mieux vaut lui ramener ses pieds divins sur terre. [Mission S][Feat Misory]
» Quand l'ennui vous pèse, la plume vous apaise...
» Quand le Faucon se prend pour un Phénix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité des Ténèbres :: Out of World :: Vous êtes l'artiste... :: Créations littéraires-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit